bug informatique

Qu’est-ce qu’un bug ? Définir la dysfonction d’une fonctionnalité

Si vous utilisez régulièrement Internet ou un logiciel, vous avez certainement déjà rencontré ce problème : alors que vous cliquez sur un lien ou une nouvelle fonctionnalité, celle-ci affiche un message d’erreur. La cause ? Probablement un bug ! Plutôt frustrant, ce problème est pourtant courant. Mais alors, comment définir une dysfonction d’une fonctionnalité ? Autrement dit, qu’est-ce qu’un bug ? C’est ce que vous allez découvrir tout de suite dans cet article.

Qu’est-ce qu’un bug : définition

Généralement, on parle de bug lorsqu’une fonctionnalité n’exécute pas correctement la tâche voulue. Si elle répond différemment de ce qui est attendu, si elle bloque au beau milieu de sa tâche ou si elle ne répond pas du tout, c’est qu’il y a un problème à résoudre.

Mais au fait, connaissez-vous l’origine du mot bug (ou « bogue » selon nos académiciens) ? Le terme anglais se traduit par le mot insecte. On raconte que de petites bêtes avaient élu domicile au sein des premiers ordinateurs, provoquant ainsi pannes et courts-circuits. Lorsqu’une fonctionnalité ne marchait pas correctement, le premier réflexe des créateurs de solutions digitales de l’époque était donc de vérifier s’il n’y avait pas de « bugs » dans la machine.

Aujourd’hui, les développeurs savent que s’ils rencontrent un dysfonctionnement au sein d’une fonctionnalité, il y a plus de chances que celui-ci provienne d’un défaut de conception plutôt que d’une coccinelle ou d’un moustique. Le rôle de l’informaticien en cas de bug est de concevoir un patch, c’est-dire de créer un morceau de code capable de corriger le dysfonctionnement.

Quelles peuvent être les origines d’un bug ?

Voici les origines les plus communes pour un dysfonctionnement.

Le bug matériel

Heureusement, il s’agit là d’un problème relativement rare, mais assez couteux. En effet, le bug matériel provoque généralement un blocage total de la machine. Il peut s’agir de la vétusté de l’appareil, d’une coupure d’électricité ou d’une interférence électromagnétique.

Le bug système

Très ennuyeux, le bug du système est bien souvent réglé par un simple redémarrage. Cependant, celui-ci peut être causé par une attaque externe orchestrée par des pirates informatiques. Quelquefois, une erreur de codage peut aussi être la source d’un bug système.

Le bug applicatif

Après s’être assuré que le problème n’est ni d’ordre matériel ni causé par une source extérieure, un développeur se penchera sur le logiciel en lui-même. Dans ce cas, il fait des tests pour définir l’origine du bug, puis il analyse le code afin de trouver la cause du bug dans le code source.

Quels sont les dysfonctionnements applicatifs les plus courants ?

Un écran bleu, un message d’erreur, une image figée… Quelle que soit la façon dont le bug applicatif se manifeste, il est important que le développeur en trouve rapidement la cause.

La fuite de mémoire

Ce type de bug provient généralement d’une erreur de manipulation de pointeurs ou d’adresse mémoire. Cela signifie concrètement que le logiciel tente d’accéder à des informations placées dans un segment manquant ou dont il n’a pas l’autorisation.

La situation de compétition

Ici, ce sont deux fonctionnalités qui, alors qu’elles travaillent simultanément, trouvent un résultat différent. Elles entrent en conflit et créent bien souvent un interblocage où chacune attend que l’autre se retire pour pouvoir continuer sa tâche. S’ensuit généralement une réaction en chaine jusqu’à un bug total du système.

Le dépassement de capacité

Dans ce cas, il s’agit d’une erreur mathématique. Le logiciel tente d’effectuer un calcul dont le résultat dépasse la valeur autorisée. Le logiciel est alors mis hors service par le mécanisme de détection des exceptions.

Le dépassement de tampon

Ce bug survient lorsque le logiciel tente d’enregistrer ou d’écrire des informations dans un emplacement limité appelé mémoire tampon. Si les limites de cette mémoire sont dépassées, la fonctionnalité tente alors de se tourner vers des emplacements destinés à un autre usage. Cela entraine non seulement une erreur de segmentation ou un dépassement de capacité, mais cela crée surtout une faille de sécurité.

Le dépassement de pile

La pile représente des données concernant l’état de déroulement du logiciel et stockées dans une mémoire tampon. Les problèmes engendrés par un dépassement de pile sont similaires à ceux du dépassement de tampon.

Rechercher un bug est un challenge pour les développeurs. C’est pourquoi ces derniers prennent soin de toujours conduire de nombreux tests avant de livrer un site web ou un logiciel à leur client.

Nous verrons dans un prochain article comment détecter un bug et surtout, comment le faire remonter rapidement et efficacement à votre développeur. En attendant, vous pouvez nous envoyer un message afin d’en savoir plus sur nos services de création de solutions digitales

Articles récents
Mise en Page | Éléments d’un Site E-Commerce 
Comment stocker facilement toutes vos données
Comment Remonter un Bug ? | Guide Pratique